Investir au brésil

Le Brésil est le plus grand pays d’Amérique Latine et s’est transformé en moins de dix ans seulement pour arriver à être une destination très prisée des investisseurs suite à des périodes de crises monétaires et d’instabilité politique. Ce pays est devenu stable économiquement avec un taux de croissance hors du commun de 7% et celle-ci est bien plus rapide qu’en Occident. Les Brésiliens ont su sortir de la crise économique mondiale et leur situation financière est plus solide.

Quels sont les avantages d’un investissement au Brésil ?

Ce pays regorge de ressources de matières premières (fer, manganèse, étain, graphite, bauxite, lithium, zinc, cuivre, nickel et uranium), possède une main d’œuvre diversifiée au niveau de l’éducation et des universités qui n’ont rien à envier à celles des pays européens. De plus en plus de produits manufacturés y sont produits et exportés. La capacité du marché intérieur du Brésil et le faible coût du travail sont des atouts qui attirent de plus en plus les investisseurs étrangers. Grâce à la récente découverte de ressources pétrolières évaluées à plusieurs milliards de barils il y a peu, son agriculture et industrie florissantes et un système bancaire des plus stables et des plus protectionnistes par rapport au reste du monde, le Brésil devient un pays d’avenir très attrayant. De nombreux pôles industriels se développent dans le pays.

Le Brésil est devenu l’un des membres du cercle très fermé des pays producteur de Pétrole.

La consommation des Brésiliens s’accroit de plus en plus et de profondes transformations structurelles sont en train de se réaliser. Une nouvelle classe moyenne et aisée est née. Le comportement d’achat des Brésiliens s’est donc modifié grâce à une continuelle hausse de leur pouvoir d’achat.

Comment investir au Brésil ?

La liberté d’établissement est garantie. Le régime d’investissement au Brésil est un régime libéral qui permet aux investisseurs étrangers d’être majoritaires dans la création de leur entreprise. Les informations concernant les autorisations nécessaires à une implantation dans ce pays sont à demander à l’Agence de promotion des investissements étrangers. Les capitaux qui entrent dans le pays doivent être déclarés à la Banque Centrale du Brésil. Certains investissements étrangers comme ceux dans les secteurs de l’assurance, l’aviation et les médias sont restreints.

Quelques aides sont octroyées aux investissements étrangers sous forme d’exemption d’impôts. Les sociétés qui exportent plus de 80% de leur production en technologie de l’information et de la communication ne paient pas certains impôts sur leurs importations. De plus, les PME exportatrices bénéficient de nombreuses aides publiques.

Les états brésiliens offrent des réductions de taxes à certaines sociétés mais celles-ci sont négociées au cas-par-cas. Jusqu’à aujourd’hui, les taux de taxation n’ont pas été uniformisés. De ce fait, certaines zones géographiques sont privilégiées a niveau des réductions d’impôts comme le Nord, Nordeste, les régions de l’Amazone (Manaus en particulier). Huit zones franches existent au Brésil mais c’est celle de Manaus qui a su attirer les investissements étrangers et connu un véritable développement économique.

En 2013, la Banque Nationale d’Investissement a favorisé les investissements étrangers qui ont atteint les 190 milliards de dollars et est donc devenue une des plus grandes banques de développement du monde.

Pas de réponse à votre recherche en "Investissement Locatif" ?
Précisez votre question dans le bloc ci-après...

(Visites totales 151, 1 aujourdhui)