Les 6 erreurs basiques à ne pas commettre en louant un logement

Septembre est le mois de la location surtout dans les villes universitaires. Des milliers d’étudiants recherchent un logement, souvent accompagnés de leurs parents, sans avoir le minimum de connaissance sur la façon dont fonctionne la location d’un bien.

De ce fait, selon l’OCU, les nombreux problèmes qui peuvent surgir (et qui arrivent souvent aussi) entre locataires et propriétaires pourraient être évités si les choses étaient prises par le début.

Certaines erreurs sont souvent commises comme celle de signer les yeux fermés, de ne pas avoir bien lu le contrat de location ou d’avoir accepté des conditions regrettables. Les solutionner n’est pas toujours facile, ni rapide et le mieux que nous puissions faire est de mettre tout notre intérêt à éviter ces situations. Pour cela, nous vous informons des six erreurs communes à ne pas commettre au moment de louer un logement :

Avancer l’argent et/ou signer le contrat de location sans avoir visité le logement

La première chose à faire est de visiter le logement et de vérifier son état. En plus de la taille, du nombre de chambres ou de la situation du bien, vous devez aussi vérifier deux choses importantes : l’état des fenêtres et le type de chauffage spécialement si la région est froide. Si vous ne le faites pas, vous vous en repentirez en Novembre.

Ne pas faire un contrat écrit

Un accord verbal ne suffit pas, malheureusement de nos jours la parole n’a plus beaucoup de valeur. Il est essentiel de mettre noir sur blanc les points fondamentaux d’un contrat de location et posséder un original signé sur toutes les pages. Si c’est pour un logement à long terme, assurez-vous que le contrat ne soit pas d’une durée de onze mois.

Ne pas faire l’inventaire du contenu à l’entrée du logement

Il est important de faire l’état de lieux avant d’entrer dans le logement et l’inventaire des meubles et autres objets si c’est un meublé. S’il existe des éléments abimés (sols, murs etc…), il est conseillé d’avoir une preuve en prenant des photos.

Accepter des charges qui ne vous correspondent pas

Vérifiez que le propriétaire ne vous facture pas de charges trop excessives et demandez à voir les justificatifs dans le cas où elles vous paraissent énormes.  Si vous louez par l’intermédiaire d’une agence immobilière, il est normal que vous payiez leurs services.

Régler un dépôt de garantie excessif

Le dépôt de garantie ne doit pas excéder un mois sans les charges et peut être de deux mois pour les logements meublés. Il est primordial de conserver les reçus ou justificatifs de tous les paiements que vous faites.

Signer des clauses pour une augmentation de loyer

Selon les services publics, le propriétaire a le droit de modifier une fois par an le loyer si la clause est indiquée dans le contrat de bail. La date de modification est alors celle indiquée dans le bail. Dans le cas contraire, la date de la signature du bail est celle dont vous devez tenir compte.

Si le bail ne prévoit pas de clause de révision, le montant du loyer reste le même durant toute la durée du bail.

Pas de réponse à votre recherche en "Investissement Locatif" ?
Précisez votre question dans le bloc ci-après...

(Visites totales 108, 1 aujourdhui)