Investir dans le locatif en montagne

Avec l’arrivée de l’hiver, la montagne offre des avantages multiples et nombreux sont ceux qui rêvent de s’offrir un pied-à-terre à la montagne en famille et de trouver une location saisonnière attractive. Nombreux sont ceux qui réfléchissent encore pour savoir si c’est un placement rentable et quel type de bien il est bon d’acheter. Voici quelques conseils qui vous aideront peut-être à prendre une décision.

Choisir son investissement à la montagne

Pour faire le bon choix, il faut prendre en compte vos critères personnels et ne pas négliger ceux de vos futurs locataires saisonniers. Votre futur achat de bien locatif doit répondre aux demandes du plus grand nombre. La montagne est aussi agréable en été qu’en hiver et vous devrez donc trouver le bon compromis entre un domaine skiable attractif et des randonnées en montagne agréables. Essayez de trouver un bien dans des stations reliées à un grand domaine skiable et favorisez les stations d’altitude (1 800 mètres minimum) qui restent enneigées sur une plus longue période. Vérifiez aussi que les pistes de ski soient proches de votre futur investissement car ce sera un critère important pour des locataires qui n’ont souvent pas envie de prendre la voiture pour aller skier. De plus, la diversité des activités proposées par la station sera fortement appréciée des locataires en période estivale.

A quel endroit investir ?

Le domaine skiable français possède plus de 250 stations de montagne réparties sur 7 massifs. Vous n’avez donc que l’embarras du choix pour trouver votre futur logement locatif à la montagne. Il faut savoir prendre le temps de connaitre la station qui vous intéresse en y passant du temps que ce soit en hiver comme en été. Les petites stations aux équipements vieillissants et qui n’ont pas le chiffre d’affaires suffisant pour investir sont à proscrire.

Pendant les vacances de Noël et du jour de l’an, il faut compter entre 600 et 750 € la semaine pour 30 m2 aux Arc 2000 (Savoie) et la même superficie aux Contamines-Montjoie (Haute-Savoie) entre 450 et 600 € la semaine.

A titre d’exemple encore, il faut compter en moyenne, selon les Notaires de France, entre 1.700 et 2.000 euros le mètre carré, pour un bien ancien à la Mongie, dans les Pyrénées et pour un studio à Val-d’Isère, en Savoie entre 5.170 et 6.760 euros le m2 (données 2013).

D’un point de vue fiscal

Il est obligatoire de déclarer vos revenus locatifs dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (Bic). Vous bénéficierez d’un abattement forfaitaire de 50 % si vos revenus sont inférieurs à 32 000 €. Au-delà de cette somme, ils seront imposés selon le régime réel après déduction des charges.

Le statut LMNP vous permet d’acheter soit une résidence classée avec services de tourisme ou bien un logement indépendant et vous pourrez aussi occuper votre logement locatif 6 mois maximum par an.

Dans le cas de résidence avec services, le bail commercial vous donne l’avantage de déléguer la gestion de votre appartement locatif au responsable de la résidence. Dans le cas d’un logement hors résidence, vous pouvez en confier la gestion à un professionnel.

La gestion d’une location saisonnière demande de l’organisation et du temps car il faudra choisir ses locataires, encaisser les loyers et vérifier que le logement soit resté en bon état après chaque départ…

Pas de réponse à votre recherche en "Investissement Locatif" ?
Précisez votre question dans le bloc ci-après...

(Visites totales 19, 1 aujourdhui)