Pourquoi investir en Espagne ?

L’Espagne est l’une des enclaves géographiques qui présente le plus grand attrait entre les touristes nationaux et internationaux pour profiter des vacances d’été. En conséquence, l’investissement dans une résidence secondaire a augmenté ces dernières années en particulier dans les zones côtières.

pourquoi investir en Espagne

Selon une étude réalisée par le cabinet en conseil immobilier Savills et la plateforme HomeAway, 44% des propriétaires sur la côte espagnole sont des étrangers : le Royaume-Uni (19%), l’Allemagne (12%), les Pays-Bas (4%), la France (3%) et la Belgique (2%) étant les principaux pays d’origine des investisseurs.

Quelles sont les principales destinations ?

Les îles Canaries (12 %), la Costa del Sol (9 %) et les Baléares (9 %) sont les zones les plus attrayantes pour investir en Espagne sur la côte. Plus précisément, les provinces de Malaga et d’Alicante se positionnent comme les destinations les plus désirables pour avoir une maison sur la plage. Ainsi, les municipalités d’Orihuela, Torremolinos, Fuengirola, Mijas, Denia, Benalmádena, Santapola, Estepona, Torrevieja et la ville canarienne de Maspalomas sont les villes continentales qui enregistrent le plus grand volume de ventes. Si vous souhaitez vous faire aider pour trouver le bien idéal en France, demandez à un chasseur immo de faire le travail pour vous.

La côte méditerranéenne est aussi celle où se trouvent les maisons les plus chères avec un coût moyen d’environ 200 000 euros. Murcie est la ville la moins chère avec une moyenne de 150 000 euros, suivie de Tarragone (160 000), Alicante (200 000) et de la Costa Brava (205 000), tandis que la Costa del Sol est la plus chère pour les résidences secondaires (350 000 euros).

Quels sont les avantages d’investir dans un bien immobilier sur la côte ?

Selon les chiffres, investir dans une résidence située dans une enclave de plage est une option plus que recommandable. Ce sont les avantages d’investir dans une propriété sur la côte, comme l’explique l’Instituto de Valoraciones, une société d’évaluation agréée par la Banque d’Espagne.

Une bonne rentabilité

La reprise du marché immobilier a entraîné une augmentation de la demande et de l’offre dans le secteur résidentiel côtier. La province de Malaga où les prix ont augmenté de 6,6 % au cours de l’année dernière et la Costa Blanca, avec Alicante en tête, où la rentabilité de l’achat d’une maison à louer se situe entre 6 et 7 %, se positionnent comme les zones offrant les meilleurs rendements.

Forte participation étrangère

L’investissement étranger en Espagne a atteint près de 47 milliards d’euros en 2018, soit 70 % de plus que l’année précédente et le plus haut niveau de son histoire, selon le journal El País. Les principales villes espagnoles, comme Madrid et Barcelone et les zones balnéaires figurent parmi les zones les plus demandées.

Centre névralgique du tourisme espagnol.

La garantie d’un bon climat signifie que la côte méditerranéenne et les îles ainsi que les grandes villes, sont les zones à plus forte densité touristique tout au long de l’année, ce qui permet d’éliminer les limites de la rentabilité saisonnière pour les propriétaires.

Une option pour la retraite

Les zones côtières de l’Espagne sont la destination préférée de nombreux Européens pour leur retraite. À cet égard, la Banque d’Espagne souligne que les économies réalisées par rapport aux prix des grandes capitales font que de plus en plus d’acheteurs décident de vendre leur résidence principale et d’en acheter une au bord de l’eau.

Pas de réponse à votre recherche en "Investissement Locatif" ?
Précisez votre question dans le bloc ci-après...

(Visites totales 40, 1 aujourdhui)