Investir dans le locatif: les résidences de tourisme

La résidence de tourisme appelée aussi résidence hôtelière est une forme d’hébergement de tourisme classée qui peut être permanente ou saisonnière. Des familles mais aussi des hommes d’affaires sont accueillis pour des séjours de vacances ou d’affaires car ce type de résidences peut se trouver à la fois à la ville ou à la campagne. Elles peuvent être constituées d’appartements meublés ou simplement de chambres comme de mobile-home pour des locations d’un mois, une semaine ou d’une journée et possèdent le confort de votre logement.

Les promoteurs de ces types de résidences proposent aux particuliers d’acquérir un ou plusieurs logements dans leur résidence. Le bien peut être utilisé en tant que résidence secondaire dont la gestion peut être confiée à une agence immobilière. Elle est gérée soit par une seule personne physique ou morale.

Les résidences de tourisme peuvent être composées d’appartements individuels distribués en villages résidentiels de tourisme. Leur classement peut aller de 1 à 5 étoiles et chaque logement peut appartenir à des propriétaires sous forme de copropriété. Certaines possèdent l’appellation «ÉcoVillage» car un label leur a été attribué comme celui appelé « Ecolabel ».

Est-ce intéressant d’investir dans une résidence de vacances ?

Cette formule permet d’investir dans la pierre en bénéficiant d’un double avantage fiscal : une réduction d’impôt sur le revenu grâce aux régimes du logement meublé non professionnel (LMNP) et du dispositif Censi-Bouvard, ainsi à la récupération de la TVA auprès de l’administration fiscale payée sur le prix d’acquisition du bien. Beaucoup de promoteurs épargnent cette démarche à leurs clients en leur avançant la TVA et évite ainsi à l’acheteur d’avoir à la financer… et permet au vendeur d’afficher des prix plus attractifs. Mais il faut savoir que cette TVA ne peut être restituée que si l’investisseur conserve le bien pendant vingt ans. S’il souhaite le revendre avant ce délai, la TVA devra être restituée au fisc correspondant aux années qui manquent pour atteindre la date anniversaire.

La rentabilité est calculée sur le prix hors taxes de l’investissement et ne tient pas compte des frais incombant au comme la taxe foncière qui peut, dans certains cas et endroits touristiques être élevée ou les travaux de remise en état éventuels à la fin du bail.

Il est vrai que dans le cas d’un achat d’un bien de ce type vous bénéficiez d’un placement immobilier clés en main mais il faut savoir que les prix de ces résidences sont souvent assez élevés si on les compare à ceux des logements anciens. À la fin du premier bail, des travaux de remise en état seront peut-être à prévoir et il peut arriver que l’exploitant propose de verser un loyer plus faible.

C’est vous ou l’exploitant de la résidence ou une agence immobilière qui peut se charger de la gestion de votre bien.

 

Pas de réponse à votre recherche en "Investissement Locatif" ?
Précisez votre question dans le bloc ci-après...

(Visites totales 9, 1 aujourdhui)