La garantie des risques locatifs

La Garantie des Risques Locatifs ou GRL est un contrat d’assurance souscrit par le propriétaire d’un logement et qui a l’intention de le louer. Elle lui permet de se couvrir principalement contre les défaillances de paiement de son locataire, les éventuelles dégradations locatives et les éventuels dépenses de justice. La GRL veut favoriser l’accès au logement des locataires les plus modestes, en apportant des garanties aux propriétaires bailleurs.

Quel est l’objet de la GRL ?

Ce contrat est constitué de 3 garanties minimales c’est-à-dire la couverture des impayés de loyers jusqu’à 70 000 € (pour un loyer maximum de 2 000 € charges comprises), des frais de contentieux pris en charge (avocat, huissier …) et des dégradations locatives couvertes à hauteur de 7 700 € pour un logement vide.

Pourquoi ce contrat en tant que propriétaire ?

L’objectif de ce contrat pour le propriétaire est de le rassurer en le couvrant contre des risques éventuels d’insolvabilité de la part de locataires qui ne pourraient pas payer leur loyer.

Pourquoi ce contrat en tant que locataire ?

Ce contrat pour le locataire a pour but d’accéder plus facilement à un logement car s’il se trouve dans une situation financière un peu fragile comme ceux qui sont en CDD ou ceux qui ont de revenus modestes, cette assurance rassure les propriétaires.

Quelles sont les conditions pour faire appel à une GRL ?

Pour bénéficier de la GRL, il suffit que le locataire dispose de ressources suffisantes et que le loyer ne dépasse pas un certain montant. Elles doivent représenter deux fois le montant du loyer charges comprises.

Les logements concernés doivent être loués, par les locataires, au titre de la résidence principale et être situés sur le territoire Français. Le loyer mensuel ne doit pas dépasser 2000 Euros. Le bail ne doit pas être un bail commercial ou professionnel.

Un locataire dont les ressources représentent plus de trois fois le montant du loyer et des charges est donc parfaitement éligible à la GRL.

Combien coute la GRL ?

Le coût de la GRL est librement fixé par chaque assureur. Les primes versées sont toutefois d’un montant raisonnable compte tenu du financement qui est partagé avec Action logement (le « 1% logement ») et l’État. Actuellement, la prime réclamée par les assureurs est de 2,50 % TTC du montant des loyers et charges.

Comment souscrire ?

La GRL doit logiquement être souscrite avant la signature du contrat de bail et doit constituer votre résidence principale.

 

Pas de réponse à votre recherche en "Investissement Locatif" ?
Précisez votre question dans le bloc ci-après...

(Visites totales 8, 1 aujourdhui)