Les différentes locations pour les étudiants

Pour un étudiant, trouver un logement n’est pas simple… mais ce n’est pas impossible ! Se loger en quelques jours ou en quelques mois, tout dépend de vous, de vos besoins et de votre motivation… Il existe différents types de logements étudiants, conventionnés ou non, avec des accès parfois réservés en fonction de la situation financière du demandeur.

Les résidences universitaires

En France, ce sont les Centres Régionaux des Œuvres universitaires et Scolaires ou CROUS qui gèrent les résidences universitaires.  Elles peuvent être situées sur les campus ou en ville et sont de loin la formule d’hébergement la plus économique. Pour une chambre simple il faut compter environ 120 euros mensuels et 350 euros pour un studio. Ces logements sont en nombre limité et attribués en priorité aux étudiants aux faibles revenus, éloignés de leur famille ou aux étudiants étrangers.

Les foyers pour étudiants

Il existe des foyers réservés uniquement aux filles, d’autres aux garçons, d’autres mixtes et d’autres sont d’obédience religieuse. Ils sont en général gérés par des associations. Souvent réservés aux étudiantes, les foyers étudiants proposent des chambres individuelles ou des chambres pour 2 à 3 personnes. Le prix varie selon le type d’hébergement : pension complète, demi-pension.

Il y a aussi les foyers pour jeunes travailleurs qui sont réservés aux ouvriers, aux employés ou apprentis de 16 à 25 ans. Ils peuvent ouvrir exceptionnellement leurs portes aux étudiants qui répondent aux critères ci-dessus et aux ressources modestes.

Les logements sociaux pour étudiants

Un logement social est un logement destiné, par un organisme public ou privé, à des personnes à revenus modestes qui auraient des difficultés à se loger sur le marché libre. Certains organismes HLM réservent quelques appartements de type logement social aux étudiants. Ce sont de véritables appartements, conventionnés APL (vous permettant donc de toucher l’Allocation Personnalisée au Logement).

Par dérogation, des organismes HLM peuvent ainsi louer quelques-uns de leurs appartements, meublés ou non, aux étudiants, sans tenir compte du plafond de ressources. Il est cependant notoire que ces logements sont majoritairement éloignés des lieux universitaires car souvent situés en périphérie des grandes villes.

Les résidences étudiantes privées

Elles proposent des studios meublés et confortables, dans des bâtiments dotés de nombreux services : cafétéria, laverie, salle de sport, espace TV…. C’est une formule pratique si vous n’avez pas le temps de chercher un logement mais elle est assez coûteuse. Elles sont strictement réglementées et relèvent de la législation des meublés.

Les bailleurs privés

Les bailleurs privés sont la catégorie qui propose le plus de logements et certains souhaitent même ne louer qu’à des étudiants, notamment grâce au bail étudiant.

La colocation pour étudiants

La colocation est une bonne solution pour habiter dans un logement plus spacieux à moindre coût. Ce mode de vie intelligent suppose néanmoins une discipline stricte pour vivre ensemble harmonieusement. Apprendre à partager est une condition essentielle de la réussite de votre colocation : les lieux, les tâches ménagères, mais aussi les finances. Pour maîtriser son porte-monnaie, mieux vaut mutualiser le maximum de dépenses.

Mais vivre en colocation est aussi une expérience humaine. On y partage en effet plus qu’une cuisine, un salon et une salle de bains.

La colocation étudiante comporte de nombreux avantages comme celui de payer un loyer beaucoup moins élevé tout en profitant d’un appartement plus grand, plus agréable, voire mieux placé ! Si une colocation d’étudiant à 2 peut s’avérer rentable, les colocations à 3 ou 4 sont encore plus avantageuses. Attention, tout de même à avoir assez de place et au choix de vos colocataires.

Pas de réponse à votre recherche en "Investissement Locatif" ?
Précisez votre question dans le bloc ci-après...

(Visites totales 5, 1 aujourdhui)