Investir à l’étranger

De quelle manière peut-on investir dans l’immobilier à l’étranger? Si vous avez décidé de vous lancer dans ce type d’investissement, la première chose à faire est de se rendre dans le pays que vous avez choisi pour investir dans un appartement ou une maison. Ensuite, il est impératif de trouver un pays qui soit stable économiquement comme l’Europe ou les Etats-Unis. Vous devrez faire appel à un conseiller juridique et aux agences immobilières pour vous assurer que l’opération soit viable.

Quitte à choisir, il est plus prudent d’investir dans un pays d’Europe même si la crise immobilière est toujours présente. Elle favorise pour l’instant l’épargnant qui aime prendre des risques, en offrant notamment des prix en baisse. La pierre n’a jamais coûté aussi peu chère et les taux d’intérêts sont stables.

Où investir ?

Les prix baissent et c’est peut-être le moment d’acheter à l’étranger. La situation immobilière en Espagne est un exemple parfait car la baisse des prix se situe toujours aux alentours des 40 % mais la crise immobilière de ce pays touche à sa fin car on observe une stabilisation, voire un ajustement à la hausse sur les villas de luxe bien situées. Le prix du mètre carré commence à se stabiliser sur la Costa Brava mais le prix moyen d’un appartement à Barcelone reste toujours 3 fois moins cher qu’à Paris.

On ne se rend pas forcément compte que l’Andalousie et presque tout le sud de l’Espagne a perdu 25 % de sa valeur en quatre ans et plus de 30 % sur la Costa del Sol. Pour un français qui voudrait acheter dans cette région ou aux Baléares et aux Canaries, il peut trouver facilement de bonnes affaires à faire. Même les prix des appartements à Barcelone n’ont pas été épargnés par la baisse des prix car on constate qu’ils se vendent maintenant 15 % moins chers qu’il y a 4 ans pour ne pas citer d’autres grandes villes d’Espagne comme Valence ou Madrid.

On peut diviser l’Espagne en trois parties : les grandes villes (Barcelone, Madrid, Valence), les îles (Ibiza, Canaries, Baléares) et les villes du bord de mer (Costa del Sol en tête). L’objectif d’investissement n’est pas le même pour chacune. Barcelone est une grande ville attirante, remuante et les logements intéressants ne restent pas trop longtemps disponibles.

En ce qui concerne les îles, des propriétés exceptionnelles et inaccessibles il y a encore quelques années sont à saisir. Pour ceux qui rêvent de soleil, c’est le moment d’acheter à Ibiza ou ailleurs dans les autres iles ibériques de la Méditerranée.

Sur la Costa del Sol, il existe énormément d’appartements de standing et les résidences vides sont légions. Pour les acheteurs d’un bien en copropriété, il est à noter que si vous êtes seul dans un immeuble, vous serez aussi seul à payer les charges. Pensez-y !

Dans tous les cas, il ne faut pas hésiter à faire baisser le prix de vente surtout si le propriétaire est une banque. Les meilleures affaires sont toujours faites en temps de crise. De plus, la taxe foncière espagnole est 30% moins élevée que celle française.

Pas de réponse à votre recherche en "Investissement Locatif" ?
Précisez votre question dans le bloc ci-après...

(Visites totales 13, 1 aujourdhui)